Rapport rookie 2014

Comme à chaque fin de saison, je vais vous faire un petit bilan sur la classe de draft de l’année et comme chaque année, je vais vous rappelez qu’on ne juge définitivement qu’après 3 saisons.

Ce fut la dernière draft ou on a pu compter sur le choix des Redskins, voyons ce qu’à donné les choix de Fisher et Snead.

il y a encore du boulot

il y a encore du boulot

1er tour, 2ème choix : Greg Robinson, OT.

Bien que choisis très haut, Greg Robinson est un projet et tout au long de la saison, il a été utilisé de la sorte. Tout d’abord remplaçant comme LG, sa saison était calme et sans bruit mais la blessure de Jake Long a tout changé ! Il a du passer comme LT et la transition fut loin d’être facile ! Au contraire, la saison de Greg Robinson s’est bien compliqué.  Dans certains matchs, il avait l’air dépassé mais heureusement ce n’était tout catastrophique. Il a pris petit à petit du rythme dans l’ouverture du jeu au sol.
Son rôle pour la saison prochaine est déjà clair, il sera le LT et il aura tout le temps de se préparer pour cela.

Note : C-

1er tour, 13ème choix : Aaron Donald, DT.

Probablement le choix le plus retentissant de la dernière draft. Chaque semaine, je n’ai cessé de vous vanter ses mérites et ses prouesses. Aaron Donald a répondu aux expectatives et même plus que ça. Il a été tout simplement l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur DT de la dernière saison ! Sa ligne de stat laisse rêveur : 9 sacks, 29 qb hurries, 31 tackles et seulement 2 pénalités. Il a été tout simplement monstrueux que ce soit contre le jeu au sol et dans les airs !
C’est probablement le meilleur choix des Rams cette saison. Espérons qu’il soit récompensé comme le rookie défensif de l’année.

Note : A+

2ème tour, 41ème choix, Lamarcus Joyner, CB.

Encore un joueur qui a connu une saison compliqué. Malgré n’avoir jamais été titulaire, il a eu l’opportunité de prendre pas mal de snaps comme slot cornerback. Malheureusement pour lui, ce ne fut pas toujours évident, surtout face aux Cowboys. Il nous a tout de même régalé de tackles violents et d’excellentes actions.
Il y a encore beaucoup du boulot mais il sait à quoi s’attendre maintenant.

Note : D

3ème tour, 75ème choix, Tre Mason, RB.

Le choix avait surpris plus d’un surtout après la saison fantastique de Zac Stacy mais comme le staff a du s’attendre à une baisse de régime de Stacy et a décidé de prendre l’un des RB les plus talentueux de la dernière draft. Tout comme son collègue Greg Robinson, Mason a commencé comme remplaçant. Mais les mauvaises performances de Zac Stacy lui ont permis de voir son nombre de snaps augmenter au fil des matchs jusqu’à devenir un élément essentiel de l’attaque des Rams. Sa vitesse, ses changements de direction et sa vista lui ont permis de percer plus d’une défense. Il a du faire avec une ligne assez catastrophique et des défenses qui s’attendaient au jeu au sol.

Note : B+

4ème tour, 110ème choix, Maurice Alexander, S.

Après la draft, j’avais vu quelques vidéos de lui et j’attendais a ce qu’il participe un peu plus en défense mais finalement, il n’a eu que rarement du temps de jeu, même en équipe spéciale. Je continue à croire qu’il puisse apporté un peu plus à l’équipe.

Note : F

EJ-Gaines

La surprise de la cuvée

 

6ème tour, 188ème choix, EJ Gaines, CB.

La dernière des bonnes surprises de cette draft. Sauf que cette fois, c’est vraiment une bonne raison. Avec un choix si bas, on ne s’attendait pas à ce que ce jeune joueur du Missouri devienne titulaire durant l’absence de Johnson et même après son retour, il a fait partie des titulaires. Sa saison n’est pas non plus extraordinaire mais elle reste néanmoins très bonne pour quelqu’un dont on attendait pas autant. Surement la plus belle surprise de la saison.

Note : A+

6ème tour, 214ème choix, Garett Gilbert, QB.

Il était sensé être la solution chez les remplaçants au poste de QB et finalement, malgré un bras assez bon, il a été coupé par les Rams. Austin Davis et Shaun Hill montrant beaucoup plus de choses que lui.

Aujourd’hui, il fait partie de l’équipe d’entrainement des Patriots.

Note : F

7ème tour, 226ème choix, Mitchell Van Dyk, OT.

Il a disparu après les training camp. Si vous le voyez, merci de le signaler à sa famille.

Note : F

7ème tour, 241ème choix, Christian Bryant, CB.

Il y a eu de la concurrence au poste de CB cette saison et malheureusement, Bryant n’a pas eu l’occasion de pouvoir se montrer. Néanmoins, les Rams l’ont garder au chaud dans l’équipe d’entrainement, preuve qu’il en vaut la peine.

Note :

7ème tour, 249ème choix, Michael Sam, DE.

Le choix le plus retentissant de la dernière draft qui a terminé en un gros plouf. Le coté unilatéral de son jeu ne lui a pas permis d’intégrer l’équipe finale. On a cru qu’il finirait par se faire une place chez les Boyz mais pour peu de temps. Aujourd’hui, il est free agent.

Note : F

7ème tour, 250ème choix, Demetrius Rhaney, C.

On lui promettait de bonnes choses pour un 7ème tour mais il a fini la saison dans la réserve des blessés. On verra bien en 2015

Note :

Conlusion

Beaucoup de choix pour une draft moyenne. Nous avons récupéré quelques titulaires (Robinson, Mason et Gaines) mais ce n’est pas encore exceptionnel ! Comme déjà dis, c’est encore trop tôt pour déterminer si cette draft fut une réussite ou pas. Il se peut encore que les joueurs explosent lors de la 2ème saison. Let’s see

Publicités

9 réflexions sur “Rapport rookie 2014

  1. davo dit :

    Naif comme je suis, je me surprends encore une fois (une année de plus….) à garder espoir dans le potentiel de Bradford. De toute facon soit il est enfin en grande forme et on va en playoff, soit il retourne à l’infirmerie au bout de 2 matchs, et là que ce soit un QB moyen ou un mauvais, on referra une saison négative (sauf miracle à la Warner, mais ca arrive 1 fois par siècle). Et quoi qu’il arrive on aura pas cette saison nouveau un top QB donc autant (re)parier sur Sam. On a pas le choix, c’est aussi bète que ca.
    Sinon merci Yvan pour cet article (un de plus) super interessant. Il est vrai que Robinson n’a pas été le coup du sièce…dommage quand meme de gacher comme cela un 2eme choix de draft ( ceci dit Clowney n’a pas ete mieux)

  2. Yvan dit :

    ça dépendra de qui sera le OC également et vu la tournure des choses, on va se retrouver avec un choix par défaut plutot qu’un vrai OC.
    Tu as tout à fais raison pour le raisonnement pour Bradford, la draft est assez moche cette année, il y a des gars intéressant mais rien d’inquiétant pour Sam.
    Mon analyse sur Robinson est provisoire, LT est la position la plus complexe de la ligne, il n’a joué qu’une demi saison à ce poste. Il faut lui donner du temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s