Back to the past : Draft 2011

Comme chaque année, je reviens vers vous pour faire le bilan de la draft qu’il y a eu 3 années plus tôt. Bien qu’on en parle très peu, la draft 2011 est probablement une des drafts des plus talentueuses de ces dernières années.

La draft 2011 fut la dernière draft du régime Devaney – Spagnuolo. Voyons un peu ce que nos deux terribles amis ont réalisé il y a 3 ans.

5292418

Après la première année de Bradford, les Rams sélectionnaient en 14ème position. Ce n’est pas la position la plus facile mais vous le verrez, une fois n’est pas coutume, Devaney et Spagnuolo ont quand même réussi quelques bonnes pioches.

1er tour, 14ème choixRobert Quinn, DE, North Carolina : Magnifique choix, extraordinaire choix, vous vous direz. Tout à fait ! En 3 ans, Robert Quinn est devenu probablement le meilleur DE de la ligue ! Il est encore jeune et a donc l’avenir devant lui. Je suis fan de Quinn, il a un bon esprit, c’est un bosseur et il a un talent énorme. C’est probablement le meilleur choix du premier tour que Devaney et Spagnuolo n’ont jamais fait. Mais ce ne fut pas un choix bien complexe… Pourquoi ??? Parce que la draft 2011 est une des meilleures au niveau des DE ! Marcell Dareus, JJ Watt ont été sélectionnés avant Quinn, Ryan Kerrigan et Cameron Jordan ont été sélectionnés après.
Cela reste néanmoins un très bon choix.

Ma note : A+

2ème tour, 47ème choixLance Kendricks, TE, Wisconsin : Notre vieil et bon ami Lance Kendricks ! Parfois critiqué, parfois adulé. Lance Kendricks ne me laisse pas indifférent. Lors des deux premières saisons, Kendricks était le TE titulaire de l’équipe. Sa première fut à l’image de l’équipe. Catastrophique. 352 yards. En 2012, il s’améliore et monte jusqu’à 512 yards et 4 TD. L’année dernière, avec l’arrivé de Cook, il est avant tout utilisé comme rôle player. Il doit avant tout ouvrir ou réaliser quelques réceptions assez courtes sur des play actions. Il réalise tout de même 4 TD. Les 3 premières années de Kendricks ne furent pas des plus faciles mais il a tout de même aidé l’équipe en s’améliorant dans le run block et en corrigeant ses problèmes de drops. Il entame une année décisive pour lui à St.Louis, il est free agent en 2015 et doit montrer qu’il a encore l’étoffe pour faire partie de l’équipe.
Je vous ferai un peu de mal en vous disant que Torrey Smith et Randall Cobb ont été sélectionnés quelques tours plus tard.

Ma note : C+

3ème tour, 78ème choixAustin Pettis, WR, Boise State : A l’époque, les Rams avaient des problèmes au poste de receveur. La staff a donc décidé de sélectionner un receveur afin d’aider Sam Bradford. Pettis n’a jamais convaincu et n’a donc jamais su devenir titulaire. Il a eu néanmoins un apport important par moment. Ces deux premières saisons furent assez semblables en termes de réceptions de yards. Il a inscrit 4 touchdowns en 2012. L’année dernière, son rôle a un peu évolué, il a gagné plus de yards qu’en 2012 en quasi autant de réceptions. Il a également inscrit 4 touchdowns. Pettis est devenu un rôle player intéressant dans le slot et comme menace en redzone.

Ma note : C+

4ème tour, 112ème choixGreg Salas, WR, Hawaï : Complément à Austin Pettis, Salas a réalisé une saison rookie assez discrète (27 réc pour 264 yards). Dès l’arrivée de Fisher, il fut échangé et depuis a cherché une place dans plusieurs équipes. Aujourd’hui, il fait partie des Jets. Je n’ai jamais trop compris ce choix. Salas avait un profil assez semblable à Pettis mais en moins talentueux. C’est d’autant plus décevant quand on sait que Cecil Shorts III, Denarius Moore ou Jeremy Kerley ont été sélectionnés quelques picks plus tard.

Ma note : F

5ème tour, 158ème choix Jermale Hines, S, Ohio State : Mais qui est ce joueur ? Je vous avoue que je découvre son nom en faisant cet article. On reconnaît un bon GM et une bonne équipe de scouts aux choix qui sont faits dans les tours finaux. Jermale Hines n’a disputé aucun match sous les couleurs de St. Louis. Il a été coupé à peine 5 mois après avoir été sélectionné. Il ne joue plus en NFL.

Ma note : F

6ème tour, 216ème choixMikail Baker, CB, Baylor : Encore un choix dans le backfield, encore un inconnu. Il avait été placé sur la réserve des blessés après le mois d’août de sa saison rookie pour finir par être coupé en octobre. Il fait partie d’une équipe CFL.

Ma note : F

7ème tour, 228ème choixJabara Williams, LB, Stephen F.Austin : Enfin un choix qui me parle même si il finira coupé par les Rams fin octobre de son année rookie. Il sera signé à nouveau par Fisher en 2012 pour faire partie de l’équipe d’entraînement. Il ne sera pas reconduit pour la saison 2013. Il est actuellement free agent.

Ma note : F

7ème tour, 229ème choixJonathan Nelson, S, Oklahoma : Encore un gars qui n’a pas fait long feu à St.Louis. Il a été coupé dès le mois de septembre. Il ne joue plus en NFL.

Ma notre : F

Conclusion

Si on retire le choix « facile » de Robert Quinn, c’est une draft très médiocre ! Pas étonnant que les Rams n’ont jamais su se relever sous l’ère Devaney-Spagnuolo ! Le staff a essayé de combler les besoins avec des choix plus que douteux qui n’ont jamais réussi à percer à St.Louis comme ailleurs. La draft est le processus le plus important dans la construction d’une équipe et si elle est aussi ratée que celle que je viens de repasser, pas étonnant qu’une franchise reste au fond du tableau.

Seule consolation, Robert Quinn…

Note globale : C-

Publicités

Une réflexion sur “Back to the past : Draft 2011

  1. Julien dit :

    Les 2 dernières draft ont nettement relevées le niveau de celle la. Sur celle de 2012, j’étais pas fan des choix de Pead-Quick, mais depuis l’arrivée de Fisher, ils bâtissent bien quand même…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s