Retour sur la draft : Day One

Passons à l’analyse plus détaillé des picks de St.Louis

011314-underclassmen-cp

Les rumeurs avaient annoncé que Watkins n’était plus une possibilité de choix. Je suppose que les Rams attendaient de voir ce que ferais les Texans pour effectuer un échange ou pas. Finalement, après le choix de Clowney par les Texans, les Rams ont choisis

Greg Robinson, OT, Auburn

Open the way

Open the way

Les Rams l’ont étudié sous toutes le coutures, il a été interviewé à des multiples occasions et il a du s’entrainer plusieurs fois avec Paul Boudreau. Il a finalement convaincu le staff et c’est pourquoi il a été choisi à la 2ème position. Un choix très important pour la franchise.
Greg Robinson mesure 6’5 pour 332 lbs. Il a passé 3 années à Auburn dont 2 comme titulaires. Il a quitté l’université plus tôt afin de subvenir aux besoins de sa famille.

Pts Positifs : Greg Robinson est un tacle extrêmement puissant, fort et athlétique. Il court assez vite pour quelqu’un de sa taille ce qui le rend intéressant dans le run blocking. D’ailleurs, il est impressionnant dans ce domaine, il est capable de bouger violemment un défenseur avec une facilité déconcertante. Il se balance bien et bouger très bien latéralement. Du fait de sa force et de son physique, il est difficile à bouger.

Pts Négatifs : Il n’a débuté comme T en 2009 et ça se voit. Il manque de technique avec ses mains au moment de bloquer pour la passe. Il lui arrive d’être dépassé par l’action quand la défense blitz, il ne sait pas trop quoi faire et laisse donc passer des rushers. Un point que je n’apprécie pas c’est qu’il ne termine pas toutes ses actions.

Conclusion : Greg Robinson n’est pas un produit fini mais il possède un potentiel énorme. Il est bien plus puissant et athlétique que Jake Matthews par exemple mais il doit améliorer sa technique et sa gestion du rush. Le succès des Rams l’année dernière passait souvent par le running game, c’est pourquoi Robinson correspond parfaitement à ce que les Rams veulent mettre en place. Il reste néanmoins un pari mais quand on connait le succès que Boudreau a eu avec des joueurs ayant bien moins de potentiel, il est difficile de ne pas y croire.

Ma note pour ce pick : A-

Avec le pick 13, on attendait soit à un trade soit à la sélection d’un DB mais Les Snead et Jeff Fisher nous ont « surpris » en sélectionnant  :

Aaron Donald, DT, Pittsburgh 

Last element of Sackcity (Source : Charles LeClaire/USA TODAY Sports)
Last element of Sackcity (Source : Charles LeClaire/USA TODAY Sports)

J’ai bien mis surpris entre guillemets car depuis la fin de la saison, les Rams ont tout faire pour améliorer la ligne défensive. Ils ont recruté un FA : Alex Carrington et depuis le début du draft process, ils en ont étudié quelques-uns. Ils ont finalement choisis Aaron Donald, l’un des meilleurs DT se présentant cette année.
Il mesure 6’1 pour 285 lbs. Durant ses 4 années à l’université, Aaron Donald a récolté une multitude de récompense ! Lors de sa dernière, il a été le leader du pays en terme de tacle pour perte de yards !

Points positifs : Aaron Donald est un athlète ! Il est très rapide pour un DT mais également très puissant. Il a un premier pas extrêmement rapide. Il prend la défense au dépourvu et nécessite souvent d’être bloqué par deux OL. Il a un bon sens du jeu et ne perd pas le ballon des yeux. Il bouge très bien et change très vite de direction, c’est un véritable calvaire d’essayer de le bloquer. Il a une très bonne mentalité.

Points négatifs : Il ne dispose pas du physique idéal pour le poste. Il est petit et donc possède des bras pas très longs. Il a du mal à se dégager des blocks lorsqu’il est bien pris. C’est surtout problématique pendant le running game.

Conclusion

Aaron Donald va apporter un réel plus à la ligne déjà bien talentueuse de St.Louis. Avec lui, cela fait 4 joueurs qui doivent être bloqués à deux par l’équipe adverse. Autant dire que c’est un véritable casse tête. Il peut encore améliorer certains points mais ce n’est pas un soucis, le coach de la ligne défensive est excellent !!!!  J’ai hâte de les voir à l’oeuvre ! Mike Mayock l’a comparé à Geno Atkins. Je n’aime pas les comparaisons mais l’idée d’avoir un gars du genre à coté de Quinn, Brockers et Long me fait saliver !

Ma note : A

La première journée de la draft s’est clos par deux excellents choix qui devraient apporter un réel plus aux Rams dès le premier match ! Ce sont deux joueurs plein de talent et avec un potentiel énorme qui seront entrainés par les deux meilleurs coachs de position que les Rams possèdent.

Dans peu de temps, mon analyse des joueurs du 2ème tour !

Publicités

Une réflexion sur “Retour sur la draft : Day One

  1. Arth44 dit :

    Geno Watkins?^^
    C’est sûr qu’avec leurs deux coachs respectifs on ne peut que être optimiste! Il va tout de même falloir que Long revienne bien de sa blessure pour que Robinson puisse bien profiter de son expérience et de son boulot.
    Heavy run offense, grosse pression sur le QB adverse avec une ligne def terrifiante, on a les ingrédients d’une équipe de playoff, il manque plus que la réalité du terrain…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s